Pierre Solié

Dernières pensées
Le Mythe et le Rien créateur

ISBN :
978-2-9545096-3-1
Parution :
15 février 2014
Nbre de pages : 131
Prix 18€

QUATRIÈME DE COUVERTURE

Dans la dernière année de sa vie, alors qu’il était atteint du cancer qui allait l’emporter - et alors qu’il n’y nourrissait aucune illusion - Pierre Solié n’a cessé de noter les "pensées" qui le traversaient par rapport à ces années de pratique, et à l’épreuve à laquelle il devait faire face.

Peu avant sa disparition, il avait confié ce manuscrit à Michel Cazenave, qu’il considérait un peu comme son frère cadet, en lui indiquant comment il devait traiter ces notes éparses, et en lui demandant d’ajouter certains textes de son cru qui permettraient de comprendre l’enjeu et les dimensions de son expérience de psychanalyste jungien.

Après des années de silence, c’est ce manuscrit que M. Cazenave s’est enfin décidé à livrer au public, considérant que P. Solié était l’un de ceux qui avait le plus profondément revisité l’œuvre de Jung, tout en restant ouvert à toutes les réflexions de notre modernité.

L’AUTEUR

Pierre Solié (1930-1993) découvre progressivement que "l’homme malade" ne se réduit pas à "l’homme machine" que l’on étudie dans les Facultés. Dès lors, il s’adresse à la psychologie des profondeurs de C. G. Jung et se consacre à cette pratique psychothérapeutique. Co-fondateur et ancien président de la Société Française de Psychologie Analytique, il a enseigné à l’Institut C.G. Jung de Paris, et a été membre, dès 1974, du comité de rédaction des Cahiers Jungiens de Psychanalyse. Il est l’auteur de nombreux livres et publications.

SOMMAIRE

- Préface
- Introduction de Michel Cazenave

- La figure de la Mère et la puissance du Néant
- Dernières pensées de Pierre Solié
- Sur Pierre Solié de Michel Cazenave
- Pour Pierre Solié
- Qu’est-ce que la mythanalyse ?
- Le mot mythanalyse
- L’origine de la mythanalyse : Jung 1912
- Le Mythe : Une infusion de sens ?
- La fonction du mythe
- L’opérativité du mythe
- Le mythe n’est pas tout
- Le féminin de Pierre Solié